LAF Laboratoire d'Analyse des Formes - ENSAL

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Recherches
Nous avons 5 invités en ligne
Envoyer Imprimer PDF

Thématiques des activités scientifiques du L.A.F.

L’identification morphologique comme objet de connaissance et sa diversification

Le programme scientifique du L.A.F. se présente comme un ensemble diversifié de recherches, développées sur le tronc principal que constitue la morphologie appliquée au domaine de l’architecture. L’« analyse des formes » consiste en effet à définir par des méthodes comparatives les caractérisations, observées ou mesurées, qui donnent à des ensembles d’édifices une identité morphologique. Celle-ci est alors à expliquer, d’abord sous l’angle d’une stylistique de l’architecture puisque ces formes sont conçues et produites par l’homme.
Mais, selon les visées explicatives qu’elles assignent à cette morphologie, les recherches du laboratoire se développent dans des champs interdisciplinaires spécialisés qui relèvent principalement de la sémiotique, de la psychologie clinique et de la mécanique. De plus, cette démarche ne se cantonne pas seulement à l'étude des édifices, puisqu'elle s'intéresse aussi à celle des agglomérations bâties et, par conséquent, à celle des processus de structuration de l’espace urbain.

Les formes architecturales comme faits humains significatifs

C’est ainsi que les études d’identification morphologique trouvent des développements dans le champ spécialisé d’une sémiotique de ces produits humains. L’analyse des conformations architecturales permet alors de repérer méthodiquement les indices significatifs, dont l’étude des formes (expression, contenu) fournit de son côté une compréhension des processus de signification en jeu dans ces productions, y compris dans leur temporalité.
Par ailleurs, les conformations de l’espace physique définies par le bâti, notamment dans les situations critiques qui orientent voire gouvernent sa conception, sont à mettre en relation avec l’organisation spatio-temporelle des actions qui s’y localisent et avec les représentations qui la détermine. Celles-ci peuvent alors être expliquées par l’étude convenablement instrumentée (clinique de groupe et photo-langage) des investissements psychiques de l’espace dans le bâti et la situation considérés.

Les formes architecturales comme sièges de phénomènes physiques compris et maîtrisés par l’homme.

Or, si elle s’intéresse aux formes produites par l’homme en tant que « faits humains significatifs », l’étude morphologique ne peut omettre de les considérer, d'un autre côté, en tant que dispositifs matériels, sièges de phénomènes eux aussi à considérer sous cet angle, car la production de ces dispositifs et de leurs formes ne saurait les avoir éludés ; ce qui est alors à expliquer, que ce soit comme des contraintes pesant sur ces formes ou comme des déterminations. C’est ainsi que l’étude des systèmes de construction par les méthodes conjointes de l’analyse morphologique et de l’analyse mécanique vise à montrer quelles relations les constructeurs établissent, dans chaque cas, entre l’organisation des formes qu’ils conçoivent et donnent aux édifices et le comportement des parties matérielles des structures qu’ils construisent.

Méthodologie de l’analyse morphologique et morphométrie

La méthodologie de l'analyse morphologique et la mise au point de méthodes morphométriques occupent bien entendu une place nécessaire dans les travaux du laboratoire. Face à des matériaux empiriques diversifiés, l’analyse est amenée à préciser les conditions de la modélisation des structures morphologiques qu’elle opère, pour généraliser ses principes, pour se donner des outils informatiques destinés à faciliter la tâche de l’analyste et pour forger des outils morphométriques originaux.

Enseignements et formation doctorales

Les activités scientifiques du LAF ont des retombées dans l’enseignement pour chacun de ses thèmes au sein d’un département d’enseignement et de recherche baptisé « Héritage architectural : formes, techniques, savoirs et savoir-faire », qui délivre un enseignement du niveau mastère jusqu’au niveau doctoral.

You are here: Recherches